Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une chronique sur La Métropole

Publié le par Sonia Alain

Une chronique sur La Métropole

Par Sonia Alain, La Métropole

Le 16 octobre 2013

Culloden la fin des clans

Un roman historique qui nous transporte dans les Highlands en 1746, alors que la rébellion Jacobite vient d’être écrasée par l’armée anglaise. La vie peut-elle seulement suivre son cours après un tel massacre?

Une belle romance qui prend naissance au cœur même de l’adversité. Un pan historique de cette nation raconté avec brio. À travers la fuite de Lachlan et d’Aimili on ressent toute la souffrance éprouvée par ce peuple durement atteint. Cependant, l’amour parvint à se frayer un passage parmi ses nombreux bouleversements, entrainant Lachlan et Aimili sur un chemin qu’ils n’auraient jamais envisagé. Un récit bien écrit, avec un souci des détails et de l’exactitude des faits. Un roman qui nous tient en haleine, où le courage, l’honneur et la loyauté sont de mise.

Suite à la défaite du mouvement Jacobite à Culloden, les survivants n’ont d’autres choix que de fuir. Traqué sans relâche par l’armée anglaise, Lachlan MacGregor mène un groupe d’hommes à travers l’Écosse afin de les ramener sain et sauf dans leur village, tout en déployant une énergie considérable pour échapper à l’ennemi. Sur la route d’Édimbourg, son chemin croise celui d’Aimili Munro, une jeune femme qui se retrouve complètement démunie après que son père fut tué et sa maison brûlée.

Lachlan accepte de la prendre sous son aile, mais Aimili est l’unique femme au sein de cette petite troupe de guerriers, ce qui n’est pas toujours aisé. Parée de son seul courage, elle devra vivre dans des conditions extrêmes et tout tenter pour survivre. Étrangement, des sentiments inattendus naîtront entre Lachlan et Aimili, compliquant d’autant plus leur fuite. Des rebondissements surviennent, les entrainant sur des rivages incertains.

Que leur réservera l’avenir? Un amour sincère peut-il seulement éclore dans de telles conditions?

VOICI UN EXTRAIT:



Culloden : La fin des clans, Valérie Langlois, vlb éditeur, 2011

« Péniblement, Lachlan réussit à s’extraire de sa paillasse.
Il allait certainement perdre la tête s’il devait rester une heure de plus allongé dans ce lit! Sa blessure guérissait fort lentement, et il avait mis de nombreuses journées avant de parvenir à s’asseoir.
Le sourire d’Aimili lui manquait cruellement, et Lachlan se demanda si sa blessure avait affaibli sa raison autant que son corps. Jamais son cœur endurci n’avait autant souffert auparavant. »

L’auteure publiera en 2014 un deuxième roman. Il s’agira d’une toute nouvelle histoire, mais qui se déroulera dans les mêmes lieux, à la même époque, et avec certains
personnages de « La fin des clans ».

Bonne lecture!

La Métropole

Commenter cet article