Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les gardiens des portes : Amélie (Extraits)

Publié le par Sonia Alain

Les gardiens des portes : Amélie (Extraits)
Les Rebelles-Webzine

"Amélie fit le tour des vingt-sept mégalithes qui s'élevaient sur l’étroite bande de terre entre les deux Lochs. Elle percevait les échos d’une magie puissante en son centre, sans toutefois parvenir à définir son origine. Mal à l’aise, elle tourna sur elle-même à la recherche d’un indice, reléguant son inconfort au second plan. Pour les autorités locales, l’explication la plus plausible était qu’Alicia, ainsi que ses deux amies Hélène et Caroline, se seraient égarées dans un brouillard particulièrement dense, avant de tomber des falaises qui longeaient les abords du site.

Selon Amélie, cette hypothèse ne tenait pas la route. Pour une raison mystérieuse, les trois femmes s'étaient volatilisées dans le cœur même du cercle de pierres, aspirées par une force surnaturelle, si elle se fiait aux résidus magiques qui flottaient toujours dans l’air. Frémissant sous la brise glaciale du large, elle resserra ses bras autour de son long manteau à col dans une vaine tentative de se protéger du froid.

Amélie se frotta les tempes, subitement plongée dans l’incertitude. Il lui fallait confronter sa tante. Qu’elle le veuille ou non, Georgina devrait lui fournir des réponses. Elle n’accepterait plus aucun faux fuyant. Un frisson remonta le long de sa colonne vertébrale, son ventre se noua d'appréhension. Quelque chose de malsain rodait en ces lieux, tout en demeurant hors de sa portée. Elle détestait tout ce qui avait trait à la magie, préférant de loin faire face à un démon, armes aux poings. Elle pouvait cueillir ces créatures du diable de sa lame mortelle, alors qu’il en allait autrement avec la sorcellerie."

Les Reines de la Nuit

"D’une démarche légère, Isis s’approcha d’Amélie tout en lui tendant un verre d’eau. Celle-ci la remercia discrètement. Même si elle semblait concentrée sur sa lecture, Isis ne s’y trompa pas. Amélie suivait le moindre de ses mouvements avec une acuité surprenante. Surtout, elle ne lui faisait pas confiance, la preuve elle venait de déposer le verre sur la table sans même y avoir bu.

Alors qu’elle la contournait par-derrière pour converger vers l’une des commodes situées dans le coin opposé, Amélie releva la tête, aux aguets. Toutefois, malgré sa vigilance, elle ne fut pas assez vive pour se dérober à l’emprise d’Isis qui avait fait demi-tour avec une rapidité effarante. Sa poigne ferme se referma sur les tempes d’Amélie, l’enserra dans un étau de fer afin de lui permettre de déverser sa magie en elle.

Amélie fut parcourue d’un long frisson. Un faible gémissement franchit ses lèvres. D’eux-mêmes, ses paupières s'alourdirent, alors que son esprit s’échappait vers des contrées lointaines.

- Tout ira bien, Amélie. Tu n’as rien à craindre de ma part. Ouvre-toi, laisse le passé refaire surface. Résister ne servira à rien. Ce qui était prévu sera…, murmura la divinité d’une voix ensorcelante.

Amélie eut une pensée amère avant de sombrer dans les abimes, d’être aspirée par un vortex éblouissant."

#VLE

"Quand elle arriva face à une porte close, celle-ci s’ouvrit d’elle-même, poussée par une force invisible. La forte odeur de rance qui se dégageait de l’endroit la prit à la gorge. Le temps sembla se figer, puis Amélie réalisa abruptement qu’elle avait franchi le seuil sans en prendre conscience. Le battant se referma dans un bruit sourd derrière elle, lui arrachant une exclamation de surprise. Un unique flambeau éclairait la salle, plongeant les lieux dans une pénombre étouffante. Elle inspira profondément avant de détailler la pièce d’un œil scrutateur. Une sueur froide perla à son front, alors que tout son être se crispait dans l’attente de ce qui était à venir. Une seconde torche s’embrasa sans avertissement, révélant du même coup la présence d’un monolithe taillé dans l’ambre sur sa gauche. Elle s’avança vers l’objet avec précaution, à l’affut du moindre danger.

Elle déglutit avec difficulté, les nerfs à fleur de peau. C’est comme si ses sens percevaient ce qui l’entourait avec une acuité surprenante, sans que son cerveau ne puisse en saisir la portée réelle. Elle se risqua à effleurer la surface du monolithe de sa paume. Un picotement désagréable remonta le long de son bras, la faisant tressaillir. Elle retira sa main dans un froncement de sourcils.

Contre toute attente, une forme floue semblait figée dans la résine fossilisée. Dès l'instant où elle fit ce constat, l’intérieur se mit à chatoyer. Une exclamation d’horreur franchit ses lèvres. Un homme s'y trouvait prisonnier."

Book-Attitude

"Amélie courrait à perdre haleine. Son cœur cognait douloureusement contre sa poitrine, ses poumons étaient en feu et menaçaient d’exploser sous l’effort fourni. Cela faisait des heures qu’elle était aux trousses de Lucurius, cet infâme Loup-garou au service d’Abaddon. Elle était épuisée, mais s’obligea à poursuivre sa traque en serrant les dents. Elle ne pouvait pas abandonner maintenant.

Sa cousine Courtney avait été désignée par ce monstre comme prochaine victime. Il était hors de question qu’elle laisse une telle aberration se produire. Sa tante Georgina, la mère de Courtney, cherchait à l’intercepter de son côté, alors que Thomas, le frère de Courtney, surveillait l’entrée de la maison de celle-ci au cas où cet être abject aurait réussi à se faufiler entre leurs filets.

Au moment où elle sautait par-dessus un ravin étroit, une forte odeur métallique parvint jusqu’à elle; du sang, beaucoup de sang. Perturbée, elle manqua sa réception au sol, roula brutalement sur la terre ferme dans un cri de rage. Sans prendre garde à la douleur qui irradiait dans sa cheville droite, elle se précipita vers les appartements de Courtney."

La horde Geek

« Au fil du temps, Georgina était parvenue à faire d’Amélie une chasseuse exceptionnelle, mais elle était consciente que cela ne serait pas suffisant. Amélie tuait sans aucun plaisir, en revanche elle le faisait promptement, sans la moindre hésitation, ce qui serait un atout majeur pour la suite des choses. Cependant, elle ignorait tout de la destinée qui l’attendait. Sa nièce allait devoir affiner davantage ses sens pour avoir, ne serait-ce qu’une chance d’échapper au danger qui la menaçait dans l’ombre. Son expertise des démons lui serait d’un grand secours, ainsi que son habileté à les éliminer, tout comme sa capacité à discerner leur aura maléfique. Malgré tout, elle aurait besoin d’un protecteur à ses côtés. Il lui fallait un gardien des portes. »

Chroniques Livresques

"Afin de ne pas dévoiler ses intentions, Isis avait adopté plusieurs identités au fil du temps, déjouant ainsi la vigilance de l’ennemi. Elle était Hyménée du Cercle des anciens pour la communauté des Métamorphes, la reine Fòdla des Tuatha Dé Danann pour les Celtes qui vivaient dans le Sidh, Isis pour ses chasseurs, ainsi que pour les habitants de l’Empire romain.

Peu d’élus étaient au fait de ses informations cruciales, et pour cause, de leur silence dépendait tant de choses. Son secret était bien gardé. Le sort de l’humanité serait scellé par l’issu du combat qui se dessinait à l’horizon. Il n'y avait que les trois clés de voute qui seraient à même de faire pencher la balance du bon côté. Le destin d’Abbygaelle et d’Alicia était déjà en branle, mais celui d’Amélie demeurait incertain.

Contrairement à ses deux sœurs, qui étaient désormais sous la protection de leur gardien respectif – Marcus et Keith —, il en allait tout autrement pour Amélie. Logan, le guerrier attitré à sa protection, saurait-il faire abstraction de sa rancœur pour endosser le rôle qui lui incombait? Son âme était-elle entachée par le mal au point de le rendre aveugle? L’avenir le dirait. Pour l’heure, sa seule préoccupation était celle d’éveiller les souvenirs ancestraux de la jeune femme."

Commenter cet article