Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sonia Alain, une femme de cœur

Publié le par Sonia Alain

Sonia Alain, une femme de cœur

par Dominik, blogue D'une histoire à l'autre

Le 21 janvier 2016

En premier lieu, je me présente, Sonia Alain, auteure de romance. Étant une femme très romantique et sensible, je ne pouvais pas faire autrement que d’écrire dans ce genre littéraire. Toutefois, j’aime beaucoup élargir mon éventail. C’est pourquoi j’écris autant des romances historiques que fantastiques et même érotiques.

Je suis une personne très curieuse, ce qui fait que j’apprécie le volet recherche lorsque je commence un projet d’écriture. J’aime rire, lire et écouter des films. Vous l’aurez deviné, mes champs de prédilection sont les histoires d’amour, d’aventure et de mystère.

Est-ce que vous pourriez nous décrire l'univers de votre série Les Gardiens des Portes?

L’univers de ma série « Les gardiens des portes » tourne autour des mythes et des légendes. On y fait la rencontre de personnages fantastiques et même mythiques, que ce soit dans notre monde réel ou dans des univers parallèles ou même surnaturels. Des faits historiques y sont greffés, ainsi que des lieux existants. On voyage aussi parfois dans le passé, ce qui rend le présent encore plus crédible.

Lors de l'écriture du premier tome, est-ce l'idée d'une quadrilogie était déjà vivante dans votre tête?

Oui, car je voulais que chacun des trois premiers tomes raconte l’histoire de mes trois couples, alors que le dernier volet rassemble tous les personnages pour le dénouement final.

Comment fonctionnez-vous lors d'une séance d'écriture? Quelle est votre routine?

J’ai besoin d’entrer dans ma bulle, de me plonger dans l’ambiance. C’est pourquoi j’écoute toujours en boucle une musique en lien avec le roman que j’écris, et qui m’inspire.

J’ai besoin d’écrire mes histoires à la main dans un cahier, et j’utilise toujours le même crayon à mine. C’est après que je retranscris le tout à l’ordinateur et que je retravaille mon texte.

J’ai aussi des photos de mes personnages devant moi, collés au mur afin que je puisse m’en inspirer.

Dans le premier tome, nous connaissons tous le personnage de Marcus. Est-ce que Marcus est la représentation d'un homme que vous connaissez ou ce n'est tout simplement le fruit de votre imagination?

C’est un mélange des deux. Quand je décide de créer un personnage, je commence par trouver un acteur qui s’en rapproche le plus physiquement. C’est plus facile pour moi par la suite de le visualiser et de le décrire.

Puis, je le rends vivant en lui ajoutant une personnalité, des émotions et des réactions qui vont de pair avec ce que je désire écrire comme histoire.

Tous mes personnages masculins ont une chose en commun; leur noblesse d’âme, leur dévouement, ainsi que leur altruisme, et ces qualités essentielles sont inspirés de mon époux.

Si l'un des protagonistes secondaires devait avoir sa propre histoire, son propre roman, lequel choisiriez-vous et pourquoi?

Il s’agirait en fait de trois protagonistes… les enfants de chacun des couples.

Tous les trois ont une histoire hors du commun, et possèdent un bagage génétique riche en possibilités.

Est-ce que l'écriture plus jeunesse est un terrain auquel vous avez déjà pensé?

J’y ai déjà songé, mais ce n’est pas une avenue pour moi.

J’aime trop écrire des histoires intenses, riches en émotions, osées et sombres. Je ne veux pas avoir à me censurer dans mon écriture.

Quel est votre plus grand rêve?

J’en ai deux en fait. J’aimerais que mes romans soient traduits (surtout en anglais) et qu’un jour l’une de mes séries se retrouve sur écran (soit en télésérie ou en film).

Que pouvons-nous vous souhaiter pour la nouvelle année 2016?

De belles rencontres et beaucoup d’inspiration pour arriver à remplir tous les mandats d’écriture que j’ai sur la table, ainsi que la santé pour accomplir tout ça.

Pour le blogue, une petite anecdote avant de conclure cette entrevue sur l'écriture des 3 tomes de votre série Les Gardiens des Portes.

Lorsque j’étais adolescente, j’adorais inventer de nouveaux dénouements aux films que j’écoutais, surtout ceux de Star Wars, de Cosmos 1999 et de Battlestar Galactica. Évidemment, je me retrouvais à l’intérieur de ces récits. C’est comme ça que j’ai commencé à prendre goût à l’écriture. De plus, à cette époque, j’étais très mauvaise en français. Je n’aurais jamais cru alors qu’un jour j’écrirais des romans lus par autant de personnes. Comme quoi la vie nous réserve parfois de bien étranges surprises… ;-)

Merci beaucoup Sonia pour toutes ses belles réponses. C'est un plaisir d'avoir fait votre connaissance, un énorme coup de cœur pour la femme que vous êtes.

Merci à vous aussi,

Sonia

Clin d’œil sur le 4e tome (dernier volet de « Les gardiens des portes ») Tous les personnages principaux et certains secondaires se retrouveront dans ce dernier volet pour l’affrontement final avec Abaddon (l’ange de l’apocalypse) et ses sbires.

De plus, les trois clés de voûte (Abbygaelle, Alicia, Amélie) seront ramenées dans le passé à un moment critique dans la vie de leurs gardiens (Marcus, Keith, Logan). Là, elles seront confrontées à leur destin…

D'une histoire à l'autre

Commenter cet article