Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Annabel et Max, adultes consentants

Publié le par Sonia Alain

Annabel et Max, adultes consentants

par la page Facebook "J'aime le Chick-lit"

Le 15 mars 2016

Ouh!
Vous avez aimé les 50 nuances?
Moi je ne les ai pas lus, mais il y a certes un lien à faire. Ce roman suit-il les traces du best seller?
Bref portrait des personnages et plongeon rapide dans le "vif du sujet"...

Je suis en appétit, quoique l'aperçu de traîtrise à l'horizon me fait presque abandonner ma lecture. (J'ai un cœur sensible, que voulez-vous)
La soumission, entière, ces relations où il a tout le pouvoir sur elle. Ça me répugne. Je ne comprends pas.
Évidemment, voilà qu'en plein milieu, en plein bonheur, l'enfer nous est annoncé. On ne pourra pas dire qu'on n'a pas été prévenu.
Le récit est un délice complètement tordu.
Mais quand traîtrise et machination sont complices, j'ai des inquiétudes et une légère nausée.
Je souffre quand les non-dits scrappent l'amour.
Sonia Alain a une belle plume, raffinée et jamais vulgaire.
*Attention pour adultes avertis seulement. Deux avertissements valent mieux qu'un: Fans de Chick-lit, risques de nausées et d'évanouissements!
(Je dois ici avouer que moi, je ferme les yeux et me bouche les oreilles au besoin devant des scènes violentes à la télévision)
Le récit devient très dur et cruel. Des actes des plus abjects sont décrits avec une telle vérité.
Les émotions sont si intenses, du désir romantique à celui plus animal, de l'amour sincère à la déchirure interne profonde...
C'est donc indéniablement dû au talent de l'auteure.

Qu'est-ce que l'amour est capable de prendre?
Jusqu'où peut-on aller, sans se perdre complètement, se briser sans retour possible?

Page Facebook "J'aime le Chick-Lit"

Commenter cet article