Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dame de Knox T1

Publié le par Sonia Alain

par Cocomilady, site Les Rebelles Webzine

Le 15 mai 2017

 

Avis des Rebelles

Une romance historique passionnée, bourrée d'aventures, en France au XIVème siècle.

 

Dans cette nouvelle saga, Sonia Alain prend pour toile de fond le XIVème siècle et notamment, la guerre entre Français et Anglais. Complots, traîtrise, alliances de pouvoir sont les moteurs qui animent cette intrigue. Joffrey de Knox décide de soutenir le Roi d'Angleterre contre les siens et pour acquérir plus de terres, s'en vient réclamer la main d'Anne de Vallière, qu'il avait acquise comme dette de jeu auprès de son père défunt. L'homme brutal s'impose à elle de la pire des manières, mais contre toute attente, au lieu de se laisser briser, la jeune femme dévoile petit à petit une personnalité courageuse et combative qui pourrait bien transformer en profondeur le monstre qu'il était...

 

Je m'étais passionnée pour le premier tome de l'autre saga historique de l'auteure et une fois encore, j'ai été ravie par la qualité de celle-ci. Comme toujours, Sonia Alain veille à nous procurer une romance épique, tout en s'assurant de coller le plus fidèlement possible à l'Histoire. Le travail de recherches est vraiment poussé, l'histoire d'amour belle et pleine d'émotion. Les personnages sont quant à eux charismatiques. On s'y attache facilement, et ce malgré la personnalité ignoble de Joffrey de Knox au début de l'histoire.

Les rebondissements sont nombreux, ce qui permet de ne pas s'ennuyer et d'avancer toujours plus vers la révélation finale.

Par moments, le livre m'a un peu fait penser à "Angélique", d'Anne et Serge Golon, que ce soit par rapport à l'histoire d'amour, que par le prénom du héros et ses cicatrices. Mais malgré ces ressemblances, j'ai adoré l'histoire et j'ai hâte d'en découvrir la suite.

 

Quant à vous, si vous aimez les belles romances historiques, vous allez l'adorer !

 

Note : 18/20

 

Les Rebelles Webzine

 

Commenter cet article