Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dame de Knox T1 Le masque

Publié le par Sonia Alain

Par Rosalie, le blogue Les Reines de la nuit

Le 19 juin 2017

 

L’avis de Rosalie

Anne de Vallière est une jeune aristocrate française dont la loyauté de la famille va au roi de France.

Joffrey de Knox est un noble, guerrier français également mais qui a choisi, tout comme son père de servir le roi d'Angleterre.

 

Ces deux familles n'ont donc rien en commun !

 

Mais c'est là que le destin entre en jeu.

Lors d'une soirée passée à jouer aux cartes, le père d'Anne a parié et perdu contre le père de Joffrey.

L'enjeu du pari ? Ni plus ni moins que la main de sa petite fille pour Joffrey.

Mais la femme de Vallière n'apprendra jamais la conclusion d'un tel accord.

Et pour cause ! Son mari décède lors de son voyage de retour, laissant toute la famille dans l'ignorance la plus totale.

Aussi, lorsque des années plus tard, Joffrey de Knox, désireux de s'approprier les terres du sud de la famille Vallière, arrive pour réclamer son dû, à savoir la main d'Anne, tombent-ils tous des nues !

 

Contrainte et forcée - c'est le moins que l'on puisse dire - Anne se retrouve mariée à Joffrey, un homme froid, dur qui n'hésite pas à violer son épouse à même le sol de l'église pour légitimer son mariage.

Anne est donc contrainte de suivre son époux sur ses terres.

Elle va devoir apprendre à s'adapter à cette vie, loin de sa famille, en compagnie d'un homme rustre, colérique et brutal.

Mais elle va découvrir que sous cette carapace se cache un être tourmenté, qui a beaucoup souffert et elle fera tout son possible pour fissurer cette armure et faire ressortir l'homme juste qu'elle croit deviner sous cette dureté.

 

Ce roman se lit d'une traite tant nous sommes pris par l'histoire de la pauvre Anne.

Elle qui avait tout pour être heureuse, se retrouve, du jour au lendemain, plongée dans un affreux cauchemar.

Promise par son défunt père à un butor, violent et colérique.

Anne est de ces héroïnes qui, face à l'adversité, se découvre une force insoupçonnée !

Et elle en aura bien besoin !

Violée et traumatisée par son mari, elle cherchera néanmoins à comprendre cet homme auquel elle s'est retrouvée liée.

Elle n'hésitera pas, malgré ses peurs, à tenir tête plus d'une fois à Joffrey, forçant par là, l'admiration de ce dernier.

Joffrey, je dois bien le reconnaitre, est tout à fait détestable : grossier, violent, au tempérament colérique, il n'hésite pas une seconde à contraindre la pauvre Anne à ce mariage, la possédant sans pudeur aucune et sans aucun égard pour la jeune innocente, au coeur même de l'église.

Et bien que l'on découvre par la suite certains événements qui ont marqués sa jeunesse, son attitude n'est en rien - pour ma part - excusable.

Heureusement pour lui, Anne va tenir bon et l'aider à se défaire de ce rôle de - très méchant - qu'il a endossé, et nous découvrons par la suite, un homme capable d'aimer et de se sacrifier pour ceux qu'il aime.

Mais je peux vous dire que la vie, pour ces deux-là, sera loin d'être un long fleuve tranquille car de nombreux ennemis - en dehors de leur histoire de couple - rôdent et n'attendent qu'une occasion pour leur nuire !

 

Je ne vous raconterai pas - bien entendu - le dénouement de ce premier tome, mais sachez que certains revirements de situations, nous promettent un second tome tout aussi palpitant que celui-ci.

 

Après Les gardiens des portes, Sonia nous livre, ici, une série qui promet d'être tout aussi addictive !

 

Note : 4/5

 

Les Reines de la nuit

 

Commenter cet article