Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D’amour et de haine, tome 2

Publié le par Sonia Alain

Par Les lectures de la Diablotine

Le 22 septembre 2017

 

Avis :

J'avais hâte de découvrir la suite des aventures d'Adélaïde, hâte de savoir ce que nous réservait Sonia pour la suite de cette belle saga. J'ai tout fait pour trouver du temps pour pouvoir me jeter sur mon Graal 😍. En plus de ça, nous avons le droit à un épilogue et à un prologue, le rêve !

 

Aidan est parti en mission en abandonnant derrière lui Adélaïde qui a du mal à se reprendre en main. Elle va devoir prendre le large direction le Nigeria en compagnie de son oncle et de sa tante. La guerre est bien présente en Europe mais aussi sur le reste du globe. Les allemands sont à la recherche de la moindre faille pour conquérir le monde ! Cortex sort de ce corps !

 

L'oncle d'Adélaïde, Henry est missionné pour récupérer des données qui pourraient affaiblir l'ennemi. Seul, il n'y arrivera pas. Il va devoir faire appel à ce très cher Aidan afin qu'il puisse mettre sa nièce en sécurité mais c'est sans compter sur Adélaïde qui veut absolument prendre partie dans cette guerre monstrueuse...

 

Adélaïde a changé depuis le départ d'Aidan. Elle a perdu son sourire, sa joie de vivre. L'Afrique n'est qu'une étape parmi tant d'autres puisque l'on voyagera dans les pays Arabes puis en Égypte et nous n'avons pas encore tout visité ! J'ai eu l'impression moi aussi de voyager à travers ses pays, le temps de ces quelques pages.

 

La terre entière perd la raison. La guerre fait rage un peu partout sur le monde, les complots, les trahisons, les combats seront très présents mais c'est sans compter sur le combat que mènent Adélaïde et Aidan contre leur propres sentiments ! Ils pensent d'abord aux autres, aux personnes qui se battent sur les champs de bataille, à ceux qui perdent la vie inutilement, tout ça à cause de la folie des hommes. La bataille qu'ils mènent tout deux est difficile, sur tous les points.

 

Sonia a le chic pour mettre ses personnages dans des situations ô combien pas possible mais qui pour nous lecteurs, nous enchantent, il faut bien se l'avouer ! Surtout lorsque l'auteur décide de ressusciter ou de faire revenir à la vie ou de nous avoir fait croire qu'un personnage était mort mais qu'en réalité ce n'est pas le cas, cela donne une nouvelle dynamique à l'histoire et l'on prend part aux angoisses d'Adélaïde nous aussi ! Les émotions sont au rendez-vous, préparez votre cœur à faire un yoyo incroyable, Sonia ne nous ménage pas, et on en redemande !

 

Aidan est loin d'être un gentleman, il est un homme d'actions, lui c'est sur le terrain son dada ! Mais il ne faut pas oublier qu'il n'en reste pas moins un homme et qu'il peut être blessé à tout moment.

 

La relation entre ces deux têtes de mules est tendue. Ni l'un ni l'autre ne veut admettre ce qu'il ressent pour l'un. Je vous le dis, il y a des baffes qui se perdent ! J'avais envie de les mettre dans une pièce, entre quatre yeux et leur dire leur quatre vérités ! Ce n'est pas bien de vouloir jouer avec nos nerfs comme ça. Mais, j'arrive malgré tout à comprendre leur point de vue, vivre une relation amoureuse en pleine guerre, dans un monde où la guerre fait rage. Mais il serait bien de passer outre les préjugés et ceux que pensent les autres n'est-ce pas ?! Vont-ils un jour accepter cet amour et le vivre pleinement ?! That is the question...

 

Encore une fois Sonia nous fait voyager dans une aventure palpitante, dangereuse ! On a pas le temps de s'ennuyer, sa plume est exaltante, le ton est donné et nous on est avide de sa plume enchanteresse dans un monde de brutes !

 

Sonia a une plume qui vous marque, qui vous touche, de celle que vous vous rappelez pendant longtemps. Vous l'aurez compris, ce second volume est un coup de cœur pour moi et je ne peux que vous recommander la lecture de ce petit bijou littéraire ! Pour ma part, je n'ai qu'une hâte, lire le dernier opus ! Vivement la suiiiite !

 

 

Note : 10/10

 

Les lectures de la Diablotine

 

Commenter cet article